Mardi, Décembre 10, 2019

République Démocratique du Congo : y a-t-il un pilote dans l’avion Congo ?

voumboN’est ce pas la question que tout le monde se pose ?  En effet, malgré l’expulsion de 150 000 citoyens de la RDC  par les autorités du  Congo Brazzaville, ceci dans des conditions indignes (dont des cas de viols signalés), Joseph Kabila en sa qualité de président de la république n’a pas changé d’un iota sa stratégie de communication. Ce n’est d’ ailleurs pas la première fois  que le chef de l’Etat garde silence devant la souffrance du peuple congolais de la RDC.


Souvenons-nous des expulsés congolais d’Angola. Ces expulsions ont  d'ailleurs  été mentionnées, en date du 23 février 2012, dans le rapport sur les violences sexuelles par Margot Wallstrom, la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU chargée de la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits armés. Ce dit rapport dénombrait 3768 femmes (dont 998 enfants) victimes de différents types de violences sexuelles par les membres des forces de sécurité de l’Angola entre janvier et octobre 2011.

Souvenons-nous de la  « rébellion du M23 ». Il a fallu attendre la prise de la ville de Goma pour voir le président s’exprimer.

C’est la stratégie du silence. Les militants du PPRD (parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie) doivent certainement apprécier cette manière de communiquer. En ce qui me concerne, je fais partie de ceux qui pensent que la  RDC ne peut pas être gouvernée dans le silence.

Aujourd’hui, il n'y a quasiment plus de doute que Joseph Kabila ne se représentera pas pour un troisième mandat présidentiel en novembre 2016. En effet,  les  Etats Unis,  par le biais de son secrétaire d’Etat aux affaires étrangères, a encouragé ce dernier à respecter la constitution.

Si le rais (surnom du président Kabila) reste toujours aussi silencieux et apathique devant la souffrance du peuple, pourra t-il demeurer au pouvoir jusqu’ en novembre 2016 ? Le peuple ne se soulèvera t il pas devant cette stratégie du silence ?

Quand on aime son peuple et qu'on souhaite le gouverner dignement, on vient à son secours concrètement, on partage sa douleur ouvertement et on défend ses intérêts ardemment.

Je me nomme Paul Voumbo. L’avènement d’une nouvelle dynamique en RDC dans tous les secteurs est mon cheval de bataille.

Paul Voumbo, le 25 mai 2014.

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4
mod_vvisit_counterHier2
mod_vvisit_counterCette semaine6
mod_vvisit_counterce mois125
mod_vvisit_counterAu total23955

Newsletter

Nom:
Email:

PAUL VOUMBO SITE OFFICIEL

Copyright © 2009 Tous droits réservés
Site crée par Ingénieur Pitshou Nkumu Booto